BIJOUX

Valérie Sanyas

Valérie Sanyas

Valérie Sanyas, une artiste connue pour ses bagues en fil enroulé et sertis de pierres fines pensant ses bijoux comme un lien entre les gens

Valérie Sanyas est une professionnelle de la mode. Elle a déjà oeuvré dans le prêt-à-porter en lançant sa marque “Valérie Sanyas” avec une toute première collection sur le thème du “Tour de France” qui remporta un succès d’estime auprès des professionnels de la mode. Après plusieurs années loin de la création et de la mode, elle revient avec une marque de bijoux intemporels et uniques, en fil enroulé et sertis de pierres fines.

“Un bijou ou un vêtement réussi est un objet qui traverse le temps sans se démoder. Je suis classique dans mes choix de matières et dans les formes. J’aime m’inspirer de pièces connues de tous, qui sont dans l’inconscient collectif. J’aime revisiter les bijoux anciens, les détourner pour leur apporter originalité et modernité, les ramener au goût du jour. Des bijoux emprunts de la poésie de l’antiquité, tels une Madeleine de Proust. Ils sont créés et pensés pour une femme du XXIe siècle, résolument moderne et élégante !”

Valérie Sanyas
Valérie Sanyas
Une passion pour la mode née au détour d’une rencontre incitant Valérie à revoir sa carrière rêvée dans l’architecture pour la création de vêtements : une forme d’architecture sur le corps humain

Entourée d’une mère médecin passionnée de couture et de sa grand-mère une femme très coquette, à laquelle elle emprunte ses magnifiques bijoux précieux, Valérie Sanyas évolue au milieu de femmes très attachées aux belles matières, à l’élégance et aux grands couturiers.

À la sortie du lycée, celle qui voulait suivre des études d’architecte d’intérieur fait une rencontre décisive. “Un personnage haut en couleur qui terminait Esmod. Il m’a fait visiter l’école, que j’ai adorée. L’ambiance, les croquis de modes, les tissus, les prototypes un peu partout…. Ça m’a littéralement transportée. C’était comme une évidence pour moi, la création de vêtements était une forme d’architecture, mais sur le corps humain, l’architecture du vêtement !” 

Durant ces trois ans, elle a la sensation d’avoir trouvé sa voie, “J’étais  dans les meilleures sans aucun effort pour la première fois de ma vie. J’avais trouvé ce qui me convenait.”

À la fin de ses études, Valérie Sanyas lance sa marque, avec une première collection “Tour de France”, “sur le cyclisme, avant même que la mode cycliste existe. “Dans une fête un peu folle à Londres, j’avais vu un super beau garçon habillé avec un short cycliste. J’ai complètement flashé dessus.”

Entourée de personnes influentes dans le métier de la mode et de la publicité, elle réussit à se faire connaître et à lancer plusieurs collections durant trois années. Elles ont été diffusées dans des boutiques prestigieuses en France et à l’international. L’aventure, malheureusement, s’arrête, la mode est un métier et un monde impitoyable où l’on doit avoir les reins solides, ce qui n’était pas encore le cas de Valérie à l’époque !

Valérie Sanyas
Valérie Sanyas
Cette grande perfectionniste met au point chacun de ses modèles avec la plus grande attention

Cette grande perfectionniste, met au point chacun de ses modèles avec la plus grande attention. “Je le porte pendant une semaine, c’est le « crash test ! » , il doit être avant tout; ergonomique, résistant et surtout, je ne dois pas m’en lasser durant au moins sept jours ! Chaque matin quand je le regarde, il faut qu’il me plaise autant et qu’il continue de me surprendre. Un modèle réussi est un modèle qui sublime une main, le bras, le visage. Je dois ressentir, en le regardant, comme « des papillons dans le ventre »: preuve que l’émotion est bien au rendez-vous et que le modèle est vraiment abouti.” Si le modèle ne répond pas à tous ces critères, « il sort de la collection”.

Finesse et élégance sont relevées par l’originalité de la signature de la marque Valérie Sanyas , le fil enroulé.

Valérie Sanyas
Valérie Sanyas
Les bijoux, une renaissance artistique pour Valérie Sanyas

Cette marque de bijoux signe la renaissance de Valérie Sanyas en tant qu’artiste après une interruption de plus de quinze années et coupée de cette fibre artistique, si vitale pour elle.

“Pendant les quinze années durant lesquelles j’ai arrêté de créer, j’avais une forme de mélancolie en moi, un fond de déprime permanent, que je ne m’expliquais pas ! ” C’est lorsque son fils, alors âgé de 14 ans, lui demande de lui confectionner un costume de Dark Vador pour la fête du Mardi gras, que Valérie se révèle à nouveau. “Quand j’ai recommencé à toucher le tissu et à sculpter sur mon mannequin, le fond de déprime et de mélancolie s’est envolé comme par magie. J’étais heureuse, presque en lévitation, tellement le bonheur était intense, j’étais à ma juste place ! J’avais enfin compris que je m’étais coupée durant toutes ces années de ce qui était ma joie de vivre, ma raison d’être, « la création »; et que j’étais vraiment, au plus profond de moi une artiste, qu’il fallait laisser, absolument, s’exprimer, exister et ne plus jamais museler !”  

Valérie Sanyas
Valérie Sanyas
Un coup de coeur pour les bagues en fil enroulé qui devient est naturellement la signature de Valérie Sanyas pour des bijoux en finesse et élégance

Après un faux départ, avec une ligne de sacs couture, Valérie tombe en amour pour la bague d’une amie en fil enroulé et perle de verre. C’est lors d’un voyage à New-York, qu’elle découvre, par hasard, ces mêmes bagues en fil enroulé faites dans l’instant sur les trottoirs de Broadway. Ce sont celles-ci qui vont l’inspirer pour sa nouvelle ligne de bijoux. “Pendant que l’artisan réalisait ma bague, j’ai scanné chacun de ses gestes, j’étais comme hypnotisée par ce travail magique d’enrouler du fil autour d’une perle de verre ! ”

De retour à Paris, elle commence la création de ses bijoux, d’abord pour elle-même, ses amies et ses collègues. En 2010, la créatrice quitte tout pour relancer sa nouvelle marque, “On m’a proposé de renouveler mon contrat, j’ai refusé pour me consacrer entièrement à la créations de cette nouvelle ligne de bijoux ! ”

Bague Valerie Sanyas
Bague Valerie Sanyas
Les bijoux, un lien entre les gens symbole de sens, d’une émotion, d’un message d’amour ou d’un moment particulier.

Après huit ans d’existence, la ligne de bijoux ne cesse d’évoluer dans un souci de perfectionnement constant des modèles. Valérie Sanyas va travailler avec l’un des joailliers les plus réputés de Jaipur pour sa nouvelle collection en petite joaillerie. Le fil d’or enroulé sera toujours à l’honneur, mais cette fois-ci, en or 18 carats, il s’enroulera autour de petits diamants : “Une collection très fine, précieuse, délicate et minimaliste.”

L’important n’est pas de créer un style actuel et tendance, car tout ce qui est mode se démode!

Il faut savoir créer un style fort et reconnaissable de tous, tout en restant dans l’intemporalité, l’élégance et la simplicité. “Le fil enroulé est le fil conducteur ! Ce sont des bijoux très personnels, que l’on transmet à une personne chère, porteurs de sens, d’une émotion, d’un message d’amour ou d’un moment particulier. Ces bijoux tissent, au fil du temps, un lien fort entre les personnes et les époques ; tout comme le fil de ces bijoux qui unit les pierres fines les unes aux autres ou qui s’enroule autour d’elles pour les sublimer et les sertir.”

Bague Valerie Sanyas
Bijoux Valerie Sanyas

Disponible dans le Story Shop