ART DE VIVRE

Samo Bougies Charlotte Breton
Charlotte Breton

Samo Paris

Samo, projet aux nombreuses collaborations artistiques crée par Charlotte Breton, se concentre aujourd’hui sur la création de bougies parfumées

Charlotte Breton, ancienne photographe/web designer, avait monté son projet Samo pour exposer des artistes en ligne et proposer des créations d’illustrateurs sur différents supports. Les contrariétés et le temps faisant, Samo a mûri durant quatre années. La marque propose désormais des bougies parfumées pour la maison, toujours en étroite collaboration avec des illustrateurs. Élaborées durant des années, et en constante évolution, elles sont faites d’un mélange de cires de soja, de colza et d’abeille. La créatrice produit également des modèles vegans, composés uniquement de cire de soja et va étendre sa gamme à des fondants et des parfums d’intérieurs.

« La mode n’est pas mon élément, mais proposer des t-shirts était plus simple pour se lancer et promouvoir les illustrateurs. Petit à petit, j’ai donc commencé à faire plusieurs objets de décoration. Dont des bougies, que je faisais déjà depuis longtemps pour mon usage personnel, et toujours en collaboration avec des illustrateurs. J’ai créé plein d’objets tout en arrêtant la galerie parce que c’était trop compliqué. Récemment, je me suis rendu compte que ce qui était le plus intéressant et ce qui me faisait le plus plaisir, c’étaient les bougies. »

Samo Bougies
Samo Bougies
Samo Bougies
Samo Bougies
Samo Bougies
Samo est une marque en évolution constante

Pour Charlotte Breton, Samo a suivi un véritable processus évolutif. En effet, durant ces quatre ans d’existence, « à chaque fois qu’il s’est passé quelque chose de négatif, ça m’a fait avancer. J’ai notamment eu des problèmes qui m’ont fait perdre beaucoup d’argent. »

La créatrice ne cache pas avoir déjà avoir pensé à arrêter, la création d’entreprise est souvent semée d’obstacles ! « Dans ces moments de grand pas et de grosse décision, je me disais « Ou je ferme la boite, ou je fais autre chose ». À chaque fois, j’ai repris mon courage à deux mains, en me disant « Bon allez ! On continue et on va juste faire évoluer intelligemment. » »

Aujourd’hui, Samo est une marque de bougies faites à la main par leur créatrice, « Tout est fait dans mon atelier. Avant nous en avions un dans une boutique avec une amie, mais les quantités devenaient trop importantes. J’ai provisoirement remonté l’atelier dans mon salon ! »

Charlotte Breton ne travaille qu’avec un seul fournisseur qui se procure ses parfums dans la réputée ville de Grasse. « Il me propose les odeurs de base, comme la figue. Mais je fais les mélanges moi-même : nous avons par exemple une odeur orientale. C’est un mélange de cèdre, de noisette et de miel. » 

Samo Bougies
Des bougies illustrées

L’un des éléments distinctifs de Samo est l’intervention des illustrateurs sur le packaging des bougies. Colorées, stylisées, elles n’ont jamais autant mérité leur statut d’objet décoratif.

« Sur les prochaines collections, il n’y en aura qu’un ou deux illustrateurs, pour que leur style soit un peu plus présent. Sur la collection de cet hiver, je leur avais donné un thème qui était « Ode à la femme ». Il y avait eu le mouvement MeToo, où les femmes étaient toujours désignées comme des victimes. Je voulais montrer exactement l’inverse, certaines le sont malheureusement, mais elles ne sont pas que ça. Il y a des femmes qui ont fait l’histoire, qui ont dit exactement ce qu’elles voulaient dire. Et qui font avancer notre population féminine. » 

Samo Bougies
« Je suis contente d’être là où je suis, et de faire enfin quelque chose qui me fait plaisir et me donne envie de me lever le matin. J’ai mon entreprise, oui c’est compliqué, mais je sens que je suis arrivée là où je voulais être. »

Malgré les déconvenues passées, sa place est désormais dans les senteurs : des bougies, des fondants et des parfums d’intérieur en cours de conception. Une nouvelle gamme sortira début décembre 2018 : « des bougies faites avec des cuirs trouvés chez « la réserve des arts », mais aussi des pièces avec des couleurs plus simples et neutres comme du liège. », pour se faire plaisir tout au long de l’année.