MODE

Charlotte Jabre Rei Paris Blouson Loulou
Charlotte Jabre

Rei Paris

Rei, la marque lancée par Charlotte Jabre pour nous fait adopter le kimono Made in Paris 

Les origines de Rei remontent à plusieurs années, à un voyage au Japon. Charlotte Jabre s’imprègne de la culture et apporte dans sa valise des kimonos qu’elle intègre à son dressing… La petite graine était alors plantée. 

Charlotte à réussi à atteindre son objectif de création pas à pas. Sans se précipiter, la designeuse graphique d’abord en maison d’édition a bifurqué petit petit vers la mode en travaillant chez Vente Privée. La marque de kimonos contemporains naîtra grâce à un pop-up store de Noël en 2016. Lin, coton, belles matières parfois récupérées, adoptent la forme de la tenue traditionnelle japonaise. Chaque collection étant produite en petite quantité Rei est à l’opposé de la fast-fashion, les pièces sont des coups de cœur et non des coups de mode. 

« J’ai toujours voulu créer ma propre marque, je n’osais pas me lancer et je ne savais pas comment m’y prendre. Mais j’ai toujours essayé de me rapprocher du textile. Je me suis lancée grâce à un concours de circonstances : ce que l’on me proposait chez Vente Privée ne me convenait plus, j’avais fait du chemin dans ma tête en prenant confiance et en ciblant ce dont j’avais envie. Une amie qui est dans le textile aussi a organisé un pop-up de Noël de jeunes créateurs, et je me suis lancée ! »

Charlotte Jabre Rei Paris
Une première collection Rei en juin 2017

Étant novice dans l’industrie textile, Charlotte a commencé sa ligne en créant des kimonos pour les petits. Une idée motivée par une petite anecdote qu’elle raconte : « J’avais fait un kimono pour le premier anniversaire de la fille d’une copine. Quand je lui ai offert, toutes ses amies présentes avec leurs enfants m’ont dit que c’était beau et m’ont posé des questions. L’intention était là et ça a plu. C’est ce qui m’a motivée à participer à ce premier événement. » 

La collection Poolside sort en juin 2017. La créatrice avoue avoir découvert beaucoup de choses : « J’ai toujours un peu cousu, le textile ça me parlait ! Mais en série, c’était vraiment nouveau. Les premiers mois ont été un peu compliqués. Je cherchais un atelier désespérément ! Ce sont des connaissances qui m’ont dirigée vers mon atelier. J’ai pris rendez-vous, et c’était du chinois pour moi, je n’avais pas du tout le jargon ou les fournisseurs. »

Charlotte Jabre Rei Paris
Charlotte Jabre Rei Paris
Des kimonos dans un atelier parisien

L’atelier parisien, dans lequel sont fabriquées ses pièces depuis le début, l’accompagne dans l’aventure : « J’ai eu la chance de tomber sur des gens vraiment gentils, respectueux qui ne font pas ça que pour l’argent. Ils font beaucoup d’efforts et me donnent de nombreux conseils, nous ne sommes pas dans un rapport de méfiance. »

« Je voulais faire de la femme ! » Après avoir eu son joli tremplin avec la collection des petits, Charlotte Jabre a développé sa ligne pour les femmes. Les kimonos se portent en robe, en veste, ouverts ou fermés. Devenu un classique dans sa garde-robe, suite à un voyage au Japon, kimono is the new black. 

Charlotte Jabre Rei Paris
Mille projets dans la slow-fashion

« L’idée est de faire des produits qui restent, qui ne répondent pas forcément à la mode en cours. J’essaye d’avoir des pièces originales, en même temps de faire en sorte que le kimono devienne un basic et faire des belles pièces que l’on a envie de garder. » La qualité des pièces Rei, en fait une marque à l’opposé de ce que l’on appelle aujourd’hui la fast-fashion. 

Charlotte Jabre a mille projets en tête pour continuer à développer sa marque. De ses nombreux voyages, source inépuisable d’inspiration, elle a eu l’idée de faire glisser son kimono vers le caftan. Dans les mois qui arrivent, les kimonos seront assortis d’autres pièces. Mais le plus gros challenge sera « de faire du sur-mesure. Je vais intervenir sur le produit fini, soit en broderie, soit à la peinture textile. »

Rei Paris
Charlotte Jabre Rei Paris

Disponible dans le Story Shop