Azar

Brassière Arizona – bleu/gris

La brassière Arizona de AZAR a été pensée et conçue pour les sports intenses tels que la course, boxe, le cardio training.

Brassière de sport à la découpe simple et élégante, la rassière Arizona a des bretelles croisées dans le dos, fixées au tissu arrière. La brassière est sans armatures, et vendue avec coques intérieures amovibles.

Matières & fabrication
Cette brassière a été fabriquée dans une usine au Portugal dans une matière italienne certifiée OEKO-TEX (une certification assurant qu’il n’y a aucune substance nocive).

Guide des tailles
Le modèle mesure 1,72m, fait du 85C et porte du S.
– XS = 85A/85B
– S = 85C/90A/90B
– M = 85D/90C/95B/85E (si vous avez une taille plutôt fine)
– L = 85E/95C (si votre taille est plus large)
– XL = 90D/90E/95D/95E

Recommandations
– Si vous hésitez entre 2 tailles : privilégiez votre tour de taille sous la poitrine.
– Si vous avez une taille plutôt fine par rapport à votre poitrine, prenez la taille en dessous. Si inversement, vous estimez que votre taille est plus large, prenez la taille au dessus.
– Sélectionnez votre taille en prenant bien en compte l’élastique sous la poitrine qui assure le maintien. Si celui-ci est trop petit, vous serez serrée et donc inconfortable dedans.
Au contraire si celui-ci est légèrement grand, vous ne serez pas maintenue.

65,00

Effacer

Direct-to-Designer : Commande en direct, prix créateur.
Expédition sous 72 heures par le créateur | Frais de port offerts en France. 10/15€ pour l'étranger | Retours sous 14 jours | En savoir plus

Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
Détails
AZAR, des vêtements de sports créés par Victoire Flochel pour les femmes qui bouillonnent

La marque AZAR, créée par Victoire Flochel, est le résultat d’une longue recherche pour apporter confort et esthétisme dans les tenues de sport féminines. Fabriqués en Europe avec des tissus certifiés Okeo-tex, les vêtements Azar sont pensés pour les femmes dynamiques, bouillonnantes et féminines.

“Quand je suis entrée à l’IFM, je n’avais pas du tout conscience de l’impact écologique de la mode. Cette industrie est la deuxième industrie plus polluante au monde, je me suis dit qu’il était impossible de ne pas créer une marque éthique.”