Voici les 3 résultats

AnneSophieMignaux par Sylwia Debicka pour FacetoFace

Anne-Sophie Mignaux Kamar

Working Mum pleine d’idées, ambassadrice de No More Plastic

Anne-Sophie Mignaux est une trentenaire parisienne, pas comme les autres. Une travailleuse conquérante, une mère épanouie qui n’a pas peur de réaliser ses rêves les plus ambitieux. Co-fondatrice de caratime.com, première marketplace de bijoux et des montres, elle conseille les grandes maisons de mode comme Chanel et Armani avant de devenir vice présidente de Winema Brands, une agence dédiée à la mise en place de collaborations entre artistes et marques. En ce moment, c’est en tant rédactrice en chef joaillerie et horlogerie de Citizen K qu’elle s’épanouit. Une activité qu’elle combine avec son rôle d’ambassadrice de No More Plastic, une fondation à but non lucratif visant à favoriser les solutions novatrices pour inventer la consommation de demain.

Ton déclic #ConsciousFashion ?
J’ai eu plusieurs déclics. Le premier, lorsque j’ai commencé à travailler pour les Métiers d’Art de Chanel, il y a 6ans. J’ai eu la chance de découvrir les merveilleuses « petites mains » qui œuvrent dans l’ombre et qui préservent des savoir faire extraordinaires, qu’elles soient plumassières, modistes, parrurières… Par la suite, j’ai continué à m’intéresser « aux produits bien faits » et j’ai découvert le gaspillage monstrueux et la pollution engendrés par notre surconsommation de mode. La Fast Fashion est une catastrophe écologique, économique et humaine ! On déconsidère le travail des hommes, qui sont exploités, sous payés… Certes, ca semble génial de pouvoir payer un t-shirt à 9,99euros mais savez vous combien est « payé » la jeune femme qui l’a fabriqué ? La mode émet chaque année 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, soit davantage que les vols internationaux et le trafic maritime réunis ! Et tout ca pour être gaspillé, puisque plus de la moitié des textiles produits par la fast fashion sont jetés par les consommateurs. Cela représente l’équivalent de 460 milliards de dollars de vêtements qui pourraient encore être portés !

Ta source d’épanouissement #InspiringWoman ?
C’est à travers mon travail et ma famille que je m’épanouie. Voir les projets se concrétiser, faire des choses que j’aime et côtoyer des personnes inspirantes contribuent à mon bien être et à mon épanouissement.

Ton mantra #BeTheEnergyYouWantToAttract ?
J’en ai plusieurs, dont :« you can’t stop the waves, but you can learn to surf »

Ton super pouvoir, à part le fait d’être #UnstoppableWoman ?
Au risque de vous décevoir, je n’en ai aucun. Et à défaut d’avoir un super pouvoir, j’essaie de gérer mon temps au mieux pour être le plus efficace possible, remplir mes objectifs professionnels (voir les dépasser), soutenir le plus possible No More Plastic, une fondation qui me tient particulièrement à coeur, … tout en étant aussi une bonne mère et épouse, présente pour ma famille 😉

La femme Face to Face selon toi #HumanFaceOfFashion ?
Heureusement, il y en a de plus en plus ! Bien sur parmi elle, il y a Stella Mc Cartney, mais aussi des femmes moins célèbres comme Phoebe Dahl qui incarne bien les valeurs d’une #HumanFaceOfFashion avec sa marque Fair Cloth Supply, et tu es également, avec Face to Face, une #HumanFaceOfFashion !

Sa Sélection Human Face Of Fashion