MAROQUINERIE

Pauline Darris
Pauline Darris

Darris

Jeune femme passionnée de dessin et inspirée par l’architecture et les vieux films, Pauline a donné son nom à sa marque de maroquinerie Made in France : Darris.

« Dès que j’en ai eu l’âge, j’ai dessiné des looks et des accessoires ! La mode a toujours été une passion, et les nombreuses heures en cours de peinture et en nus ont nourri cette envie. Lorsque j’ai quitté Toulouse et intégré l’Esmod à Paris, je n’avais qu’une seule idée en tête : monter un jour ma marque de maroquinerie. L’accessoire est indispensable, on peut être habillé très simplement et porter un très beau sac ou une très belle paire de chaussures, ça fait toute la différence. J’aime jouer avec les couleurs, les formes les matières, c’est très intéressant. Aujourd’hui encore, outre mes accessoires pour Darris, je dessine des paysages, des nus… »

Pauline Darris Sac Banane
Le sac- banane : plusieurs utilités dans un même produit, c’est plutôt chouette ! 

En se baladant dans les grands marchés parisiens et les boutiques des marques reconnues, Pauline a ressenti l’envie d’apporter de la fraîcheur aux rayons accessoires : « C’était assez monotone, des choses toujours un peu similaires, je trouvais ça triste. »

En revisitant la fameuse Banane, Pauline a remédié à cette tristesse ambiante : « elle est pratique autour de la taille, on peut aussi la porter en sac à main, porter la ceinture à son jean. Plusieurs utilités dans un même produit, je trouvais ça chouette ! ».

Pauline Darris Sac Banane
« Il y a des moments où l’on pense que l’on va cartonner… et en fait pas du tout. » 

Si l’aventure Darris a commencé il y a trois ans, c’est surtout depuis 2016 que son nom apparaît dans la presse. Aujourd’hui reconnue, Darris a connu une première année mouvementée. « J’avais beaucoup de mal à trouver quelqu’un de confiance, qui pouvait m’aider à développer les produits sans me demander une fortune. » La créatrice déchante…

Puis, grâce à une amie, elle fait la rencontre de Guy avec qui elle développe une complicité professionnelle et une amitié profonde. Il lui présente des amis possédant un atelier et… Darris se lance.

« Il y a des moments où l’on pense que l’on va cartonner, que c’est génial… et en fait pas du tout. C’est ce qu’il s’est passé pour ma première collection. Ça a été dur et long de se faire connaître.» 

Darris, de la maroquinerie réalisée avec des matières et un savoir-faire français, sans débourser 1000 euros

C’est après un voyage à Amsterdam, qu’elle crée sa collection phare et saluée par la presse, avec des pièces tout en rondeur : « c’est à ce moment là que des articles à propos ma marque ont commencé à être publiés. »

Couleurs, motifs et matières, Pauline Darris s’amuse avec la maroquinerie : « Ce qui m’inspire ?  C’est l’architecture, je regarde aussi beaucoup de vieux films des années 60-70. Je suis fascinée par les intérieurs très colorés et géométriques, les voitures, les ambiances… »

Les tissus et matières qu’elle choisit par coup de coeur, c’est en France qu’elle les trouve. Afin d’en faire profiter le plus grand nombre : « je vends exclusivement sur Internet afin de proposer à mes clients du Made in France au prix juste. On peut avoir de la maroquinerie réalisée avec des matières et un savoir-faire français, sans débourser 1000 euros ! »

Pauline Darris Sac Banane Cuir
Pauline Darris Sac Banane Cuir
Pauline Darris Sac Banane Cuir
« Je veux plein de couleurs, de matières …»

Depuis toute petite Pauline dessine des looks et des accessoires. À 6 ans, elle débute avec « des cours de peinture à l’huile, avec des sexagénaires, génial !». Puis ce sont des cours de dessin, de nus…

« Ça a toujours été une évidence de travailler dans la mode. Après mon Bac, je me suis installée à Paris pour entrer à l’école Esmod. »  Grâce à son parcours, elle est désormais, en parallèle de Darris, styliste. Elle a d’ailleurs suivi la chanteuse Camélia Jordana, adepte de la banane, pour la conseiller sur ses tenues de scènes, de plateaux ou encore de tournage. Une compétence qui se retranscrit dans les shooting de ses propres produits : « Je veux faire des choses différentes, je veux plein de couleurs, de matières ! On s’éclate sur les looks des mannequins. »

« Le Sac Banane, un accessoire de maroquinerie déclinable l’infini que j’adore travailler en collab »

Toujours entourée d’artisans au savoir-faire français, Pauline Darris pense décliner à l’envi sa pièce maîtresse : « C’est un accessoire fort et pratique, qui convient aussi bien à la femme qu’à l’homme. Il y aura différentes matières, motifs… » 

La créatrice pense aussi continuer les collaborations, « comme celle que j’ai faite avec C.O.Q Hôtel il y a un an. C’était super, Camélia Jordana est venue chanter et portait mon sac banane. » De cette union, est né le sac « Exactement », adoubé dans toute la presse qui suit désormais toutes les nouveautés Darris.