PHOTOGRAPHIE

océé océane buret
Océane Buret

Océane Buret

J’ai eu l’occasion de rencontrer Océane il y a presqu’un an. Je ne savais pas encore à l’époque que nos chemins allaient se recroiser pour initier une collaboration. Et pourtant son histoire dès le départ m’a intriguée.

Une fille plein de talent qui suit son destin encapsulé dans son prénom « Océane », pour créer un univers artistique autour de l’eau. A la fois photographe, décoratrice d’intérieur, chineuse d’objets vintage et voyageuse passionnée. En sa compagnie, aucun risque de s’ennuyer !   

Marianna, fondatrice de FacetoFace

Océane Buret, fondatrice d’Océé, photographe inspirée par les destinations exotiques, les escapades au bord de la mer et les roadtrips

 

Photographe, graphiste et dénicheuse d’art et de trésors vintage basée à Paris,  Océane capture et crée des images aux univers balnéaires et urbains en jouant sans cesse de l’omniprésence du ciel, de l’environnement végétal ainsi que du soleil qui silllone généreusement ses clichés. Ses images ne manqueront pas d’apporter une note ensoleillée, salée et tropicale à votre intérieur.

Océane est une photographe autodidacte qui ne cesse de nourrir sa passion pour la photographie tout au long de ses voyages et expériences professionnelles aux quatre coins du monde.

Tout a commencé à New York il y a 10 ans face à l’immensité et l’audace de la ville. Errant avidement à travers les rues, elle ne cesse d’être émerveillée et attirée par les devantures vintage, les trottoirs sans fin et les perspectives à en faire tourner la tête.

Passionnée par le travail de grands photographes tels que Vivian Maeir, Lee Friedlander, William Eggleston ou Robert Frank, elle se prête au jeu à son tour.

océé océane buret
Un goût prononcé pour les destinations exotiques où les routes sans fin, les déserts et les villes lunaires semblent se perdre à l’horizon. 

Lorsqu’elle découvre la Californie et Los Angeles, un réel tournant dans son travail s’opère. Fascinée par la beauté accidentelle trouvée aux hasard des rues, l’ambiance décomplexée qu’offre la ville, Océane se met à créer des images en jouant de l’omniprésence du ciel et du soleil aveuglant qui sillonne généreusement ses clichés.

Naissent alors des images aux tons délavés relevés par une touche occasionnellement colorée, un détail pop, un néon ou un accessoire décalé frisant parfois le kitsch, déniché dans un thrift store, une boutique de souvenir ou le 99 Cents store au coin de la rue.

Agissant tels des collages, des constructions quasi-abstraites qui tordent la réalité, les images d’Océane nous invitent continuellement à la rêverie et à l’évasion.

océé océane buret
océé océane buret
océé océane buret
océé océane buret