BIJOUX

llayers bijou emilie poulin
Emilie Poulin

llayers

Émilie Poulin, créatrice de llayers, des bijoux minimalistes inspirés de l’architecture

La styliste Émilie Poulin était partie à New-York pour s’ouvrir de nouveaux horizons. Après y avoir travaillé pour Calvin Klein, la jeune femme s’est lancée dans la création de bijoux. llayers est née Outre-Atlantique et s’est installée à Paris il y a un an.

Bercée par la musique, sa deuxième passion, Émilie créé des bijoux intemporels aux inspirations architecturales. « En tant que styliste, j’ai toujours eu un style très minimal, assez androgyne. Ma ligne de bijoux en est la continuation logique, c’est le même esprit qui s’applique à un autre domaine. »

« Je voulais travailler dans la mode depuis l’adolescence. Après avoir été styliste vêtements pour différentes marques, j’ai pris du temps pour moi et me lancer de nouveaux challenges. Le bijou s’est imposé à moi lorsque j’ai suivi des ateliers à New-York. J’ai pu travailler des formes architecturales, ce que l’on peut faire dans le vêtement, mais d’une façon totalement différente. Lancer ma propre marque, c’était aussi l’indépendance, la possibilité de faire à mon rythme… »

 

llayers bijou emilie poulin
llayers bijou emilie poulin
llayers bijou emilie poulin
llayers bijou emilie poulin

« J’aime le mot layers, sa sonorité mais aussi sa signification : il peut aussi bien représenter un tout que chacune des différentes strates de cet ensemble. Je travaille les vêtements, les bijoux, la céramique, la musique… une sorte d’accumulation d’envies qui peuvent être individuelles mais qui me constituent. J’ai ajouté un ‘l’ pour le côté graphique et visuel et accentuer le sens du mot. »

llayers bijou emilie poulin
Du Studio Berçot aux États-Unis

Venue à Paris pour étudier au Studio Berçot, Émilie a trouvé et peaufiné son style au cours de ses expériences riches et variées en studio de création et grâce à ses différentes collaborations avec des grandes maisons parisiennes. Après quelques années dans la capitale française, elle reprend la route : « Je suis partie parce que j’avais d’autres envies, de voir autre chose que Paris. J’ai passé du temps à New-York. »

« J’ai rencontré la directrice du studio de Calvin Klein. À cette période, la marque cherchait quelqu’un pour son équipe, j’ai postulé pour un poste de création. Tout a été très rapide, ma candidature a été retenue, trois mois plus tard, j’emménageais à New-York ! » Émilie occupe alors le poste à responsabilités de styliste homme durant trois ans et demi.

llayers bijou emilie poulin
Un temps libre et de création

« Les créatifs ont toujours besoin de plus de challenges. J’ai eu envie d’autre chose tout en restant aux États-Unis. Je ne voulais pas d’une nouvelle expérience à plein temps. » Retrouvant du temps libre, la créatrice prend alors le temps de la réflexion. « J’ai regardé ce que j’avais accumulé, on accumule toujours plein d’images. En regardant dans mes dossiers, j’ai retrouvé beaucoup d’images d’architecture qui m’inspiraient. »

En 2016, Émilie créé son entreprise llayers pour lancer sa première ligne de bijoux à la fin de l’année 2017. Durant cette année, la jeune créatrice suit de nouveaux ateliers, pour se former à la céramique et la création de bijoux.

llayers bijou emilie poulin
llayers bijou emilie poulin
Emilie Poulin Llayers Atelier Bijou
Emilie Poulin Llayers Atelier Bijou
Emilie Poulin Llayers Atelier Bijou
Des bijoux minimalistes inspirés de l’architecture

La créatrice créé et réalise toute sa collection elle-même. « J’aime tout ce qui est minimal, c’est parti de l’architecture, le Bauhaus, les formes très épurées. La collection a évolué au fur et à mesure de sa création, il y a des formes que je n’avais pas du tout prévu au début. J’ai voulu utiliser des matériaux comme l’argent et le laiton, que j’avais appris à travailler. »

Le rendu est une ligne de bijoux lunaire, graphique, « J’ai toujours travaillé indépendamment sans contrainte. Tout ce que je fais, je le mets dans une case intemporelle. Je ne regarde jamais vraiment les tendances. Ce qui est plaisant dans le bijou et l’accessoire, c’est la possibilité d’être un peu plus libre et de laisser perdurer une collection et évoluer librement dans le temps des années sur le site. »

Née à New York, la marque s’installe à Paris en 2018.

De retour en France en 2018, Émilie a dû relancer sa marque, trouver des fournisseurs, une fonderie, un retour presque à zéro…

Aujourd’hui, la créatrice souhaite faire connaître llayers dans l’hexagone avant de se lancer dans une nouvelle collection. Récemment, la ligne s’est enrichie de trois nouveaux accessoires : des diffuseurs d’encens en laiton qui lui ressemblent autant que ses bijoux. « Je m’intéresse à tout ce qui est spirituel, rituel et mystique. Ça a du sens ce côté mystique, c’est très personnel. »

Disponible dans le Story Shop

  • llayers-earrings-lacus-silver-bijoux.jpg

    Llayers

    Boucles d’oreilles Lacus

    115,00
  • llayers-earrings-infinity-silver-bijoux.jpg

    Llayers

    Boucles d’oreilles Infinity

    45,00
  • llayers-earrings-meteor-bijoux

    Llayers

    Boucles d’oreilles Meteor

    115,00
  • llayers-earrings-magnetic-6.JPG

    Llayers

    Boucles d’oreilles Magnetic

    85,00
  • llayers-earrings-phase-5.JPG-filenameUTF-8llayers-earrings-phase-5.jpg

    Llayers

    Boucles d’oreilles Phase

    115,00
  • Llayers

    Boucles d’oreilles Loop

    135,00155,00
  • Llayers

    Boucles d’oreilles Eclipse

    165,00230,00
  • llayers-bracelet-Solstice-4.jpg-filenameUTF-8llayers-bracelet-Solstice-4.jpg

    Llayers

    Bracelet Solstice Doré

    125,00
  • Llayers

    Bague Eclipse

    110,00
  • Llayers

    Bague Quarter

    150,00