« 

Édition #4 | MODE

Laura Gauthier Petit Fête Impériale
Laura Gauthier Petit

Fête Impériale

Il y a parfois dans la vie des connections qui quoi qu’il en soit doivent se faire. J’ai entendu parler de la marque de Laura Gauthier Petit en 2016, lors d’un de ses premiers Pop Up dans le Marais. Je me souviens parfaitement de notre première discussion au téléphone. J’étais en terrasse au canal Saint Martin et Laura me racontait sa fascination pour les imprimés et pour l’histoire du Paris libre du XIX siècle. 

Laura s’inspire des grandes femmes qui, parties de rien, ont œuvré seules pour gravir les échelons. Des exemples à suivre gravés dans ses souvenirs par l’histoire de la vie de sa grand-mère… Touchée par cette histoire très personnelle, j’ai invité Fête Impériale à plusieurs éditions de Face to Face et notre collaboration continue de grandir.

Marianna, fondatrice de Face to Face Paris

Laura Gauthier Petit, créatrice de vêtements aux imprimés d’auteur.

Après des années passées entre Londres et Paris dans le web- marketing et la stratégie digitale pour de grandes marques de mode, Laura Gauthier Petit rentre définitivement en France. C’est en 2013 qu’elle décide de se consacrer à ce dont elle a réellement envie : créer Fête Impériale

Fête Impériale c’est un style antiacadémique aux symboliques dissimulées. 

« Mes collections sont très personnelles, je ne me considère pas comme une créatrice de pièces conceptuelles ou thématiques, chacune de mes collections est une étape supplémentaire vers mon univers intime.

Je vois aussi les vêtements comme une protection qui nous permet de faire face aux réalités et d’affronter la vie de tous les jours avec confiance et sérénité. » Laura Gauthier Petit

Chaque imprimé est exclusif et a été pensé, réalisé et dessiné par un artiste. 

Toutes les matières sont sélectionnées avec soin, en s’inspirant des tissus d’ameublement et des tenues du 19ème siècle : satin duchesse, soie française, velours de coton et soie, etc.

Les pièces de maille sont fabriquées en France et les pièces en Angora, tricotées main, en collaboration avec le label certifié Angora de France.

Collection «La Madeleine de Proust» – P/E17

Pour sa troisième collection, Laura Gauthier s’inspire du 19ème siècle ou la libération des mœurs et le développement de l’érotisme ont permis le développement de grands courants artistiques telle que la peinture impressionniste.

« Il faut que la peinture serve à autre chose qu’à la peinture » Henry Matisse

C’est en reprenant ces codes que cette collection met en lumière la libération des femmes et de leur sexualité. Le contraste entre ces inspirations et le sens premier de la Madeleine de Proust est un clin d’oeil irrévérencieux et provocateur en opposition à la douceur des matières et des images.