ART DE VIVRE

Esteph
Stéphanie ou Esteph

Esteph

Stéphanie, appelée Esteph au Nicaragua, co-crée des collections avec des artisans locaux triés sur le volet pour créer des objets uniques pour la maison

Pourquoi ESTEPH ? Tout simplement parce que je m’appelle Stephanie et qu’au Nicaragua, d’où vient ma mère, on m’appelle Esteph. J’ai décidé de donner mon nom à ma marque parce que c’est un projet qui me tient à cœur et qui a du sens étant donné mon parcours.

La mission d’ESTEPH est de développer avec des artisans du Nicaragua des partenariats long terme et de les aider à devenir des entrepreneurs indépendants. Je collabore aujourd’hui avec 6 artisans qui travaillent le bois, la céramique, le cuir, le crochet, les épines de pin et le calebassier.

Nous créons ensemble de manière éthique et responsables des collections d’objets pour la maison avec une esthétique moderne. Des pièces qui enrichissent le bien-être des artisans autant qu’elles améliorent nos vies et nos intérieurs.

Grand Vase Esteph Bol en bois Esteph
Grande Assiette Esteph
Grand vase Esteph
Grande Assiette Grand Vase Esteph
Set de Table Esteph
Esteph

Enfant, j’accompagnais mon père dans notre usine de maroquinerie à Paris où j’observais avec beaucoup de curiosité les ouvriers. Certains prenaient le temps de m’expliquer ce qu’ils faisaient, d’autres me laissaient même participer. Une ambiance conviviale qui m’a beaucoup marquée et qui m’a très tôt appris à apprécier et respecter le travail manuel.

Après des études d’histoire de l’Art en Allemagne, je suis partie vivre à Singapour. Pendant mes deux dernières années là-bas, j’ai travaillé dans la production de maroquinerie dans des usines à Canton. C’était une expérience intense et très intéressante qui a fait ressurgir des souvenirs mais il me manquait cette convivialité, ce contact avec les ouvriers que j’avais connu auparavant et que je ne retrouvais pas dans les usines plus industrialisées chinoises.

Curieuse de savoir comment ils travaillaient le cuir au Nicaragua, j’y suis allée pour rencontrer des artisans maroquiniers. J’ai alors rencontré Alan et c’est en imaginant une première collection de sacs avec lui que l’idée de créer quelque chose de plus global, aider plus d’artisans à se faire connaitre et à mieux vivre de leur savoir-faire m’est venue. J’ai donc créé ESTEPH.

Esteph
ESTEPH c’est aussi l’opportunité pour moi de faire partager aux gens un monde visuel qui me plait, de vous faire voyager et de vous faire découvrir des savoir-faire, des matières et des artistes. Une sorte de galerie virtuelle, toujours dans l’esprit du #lookfeeldogood pour inciter à une consommation plus responsable grâce à l’information.
Esteph

Au travers de collections que je dessine, je présente l’artisan et son atelier. En apportant une esthétique plus moderne à leur savoir-faire traditionnel, je pense rendre leur artisanat plus accessible au marché européen et peut être même élargir l’horizon artistique des artisans.

C’est en parcourant en voiture les différentes régions du Nicaragua que je rencontre ces artisans, le plus souvent grâce au bouche à oreilles dans les villages. C’est aussi pour ça que je veux donner leur nom, parce que un jour quelqu’un de bienveillant me l’a donné à moi.

La mission d’ESTEPH est de développer avec ces artisans des partenariats long terme et de les aider à devenir des entrepreneurs indépendants. Je travaille aujourd’hui avec 6 artisans qui travaillent le bois, la céramique, le cuir, le crochet, les épines de pin et le calebassier. Presque tous ont déjà ouvert un compte en banque et je les familiarise peu à peu avec la lecture de contrats, de fiches techniques etc…

Esteph
Esteph
Esteph
Esteph
Esteph
Esteph
Esteph
Esteph

Disponible dans le Story Shop